5 actions pour faire face à un bad buzz sur les réseaux sociaux

Sur le web, en particulier sur les réseaux sociaux, les marques ne sont pas à l’abri. Il y a toujours des risques de bad buzz. Selon le site web definitions-marketing.com  , un bad buzz est un phénomène de « bouche à oreille » négatif qui se déclenche généralement sur Internet avant de se prolonger éventuellement sur d’autres médias. 

Pour une bonne image, les marques doivent faire aux bad buzz afin de soigner leurs images et revenir aux choses normales. Dans cet article, nous verrons 5 actions à faire pour faire face à un bad buzz sur les réseaux sociaux. 

1- S’attaquer à la source : supprimer

Cette solution est propice durant la naissance du bad buzz. Si vous remarquez un phénomène de bad buzz dès son lancement, le premier réflexe à avoir est d’identifier les différentes sources. S’il y a peu de source et que le phénomène n’a pas pris trop d’ampleur, vous pouvez stopper sa propagation en vous attaquant à sa source. C’est un excellent moyen de faire taire le bad buzz et limiter les dégâts. 

2- Le silence

Le silence est une stratégie utilisé par plusieurs marques pour faire face au bad buzz. Cela permet de limiter la portée du bad buzz. Cette stratégie est efficace lorsque la situation n’a pas encore touché plusieurs personnes. Cependant, si la situation commence à toucher des milliers de personnes, il est idéal de changer de tactique au risque de nuire à votre marque. 

3- Faire de la publicité pour faire taire la rumeur

Lorsque la situation s’aggrave, certaines marques optent pour la publicité. En effet, cette publicité n’a pas forcement pour but de démentir la nouvelle, mais de pousser une autre nouvelle vers le public cible. Cela va les amener à oublier le bad buzz et à se concentrer sur l’actualité voulue par l’entreprise. Cette stratégie est souvent très coûteuse lorsque la situation touche plusieurs personnes. 

4- Reconnaître la rumeur

Une faute avouée est à moitié pardonnée. Certaines marques optent pour la transparence. Dans ce cas de figures, elles avouent totalement l’erreur et cela est également source de divergences. 

5- Démentir 

Lorsque le bad buzz vient d’une source erronée, vous avez la possibilité de le démentir en apportant des preuves convaincantes. Attention, cette stratégie est également source de divergences et peut faire l’objet de débat. 

Vous pouvez également faire appel à une agence experte en social media ou en gestion de crise pour vous aider à gérer les bad buzz sur les réseaux sociaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>